Quand planter le basilic ?

La culture du basilic est une excellente initiative pour toute personne qui souhaite aromatiser et donner un goût très particulier à ses plats. La culture de cette plante ne se fait pas de manière spontanée et s’effectue plutôt selon des périodes et des conditions bien spécifiques. Si vous désirez vous lancer dans la culture de cette plante alors suivez ce guide.

La meilleure période pour semer le basilic

En général, pour le basilic, c’est la méthode de plantation que vous avez adopté qui détermine la période de semis. Si vous le désirez, vous pourrez le planter dans un espace intérieur comme par exemple dans un pot de tomate. Cette technique appelé godet est recommandée puisqu’elle procure plus de chaleur aux plantes.

Lire également : Des constructions nouvelle génération avec Maison ECO3

Si vous optez pour cette méthode, vous pourrez procéder au semis entre le mois de février et de mars. Lorsque vous êtes sûr que tous les risques de gel sont écartés (ce qui correspond habituellement au mois de mai et de juin), alors vous pourrez ainsi repiquer votre récolte de basilic en pleine terre.

Si vous avez planté votre basilic dans un espace extérieur au beau milieu de votre jardin, vous devrez également respecter la même période c’est à dire vers la fin du printemps ou les débuts de la saison estivale. N’oubliez pas de vous baser sur le calendrier lunaire. Lorsque la lune est dans une tendance décroissante, la plupart des plantes et herbes aromatiques poussent plus vite que dans le cas d’une tendance croissante.

A voir aussi : Quel grain pour poncer du verre ?

L’emplacement du basilic

Pour assurer une bonne pousse à votre plant vous devrez dans un premier temps vous assurer que le sol où vous allez la planter est bien compatible. Les caractéristiques de sol recherchées pour ce type de plant est un sol riche, frais et pas très lourd.

Vous devrez également veiller à ce que le sol ne soit pas trop humide et qu’il soit favorable au drainage. Avant de procéder à la plantation, vérifiez également l’endroit où vous allez planter la plante. La raison est simple : la composition du basilic ne lui permet pas de résister et s’adapter au froid.

Privilégiez donc les endroits ensoleillés où vous avez la certitude qu’il pourra recevoir des rayons de soleil. Si vous avez choisi la culture en pot, alors prenez le soin d’y ajouter des engrais qui seront favorables à la pousse.

La plantation du basilic

Chaque méthode de culture adaptée à un système de plantation qui lui est propre. Si vous effectuez le semis en pot, plantez quelques grains pour chaque godet tout en faisant en sorte qu’il y ait un certain écart entre eux. Une fois que vous avez terminé, il ne vous restera plus qu’à recouvrir le tout avec de la couche de terre et à d’y mettre de l’eau pour l’arrosage.

Quand le basilic va pousser, vous pourrez ainsi enlever les parties qui sont mortes ou pas en état et conserver le reste. Si les herbes sont matures, elles seront alors en mesure d’être déplacées. Ensuite, vous pourrez les replanter dans votre jardin en veillant à ne pas les abîmer.

Si par contre, vous voulez planter directement le basilic dans le sol alors, assurez bien une certaine distance entre les différents semis. Après avoir effectué la semi, il vous suffit juste de la recouvrir de terre avec un tamis si possible et de l’arroser.

Pour protéger et rendre plus riche le sol vous pourrez y mettre des résidus de tonte ou des coupeaux de bois, Ce qui, au contraire fera beaucoup de bien à la plante. Prenez également le soin de ne pas mettre trop d’eau car cette plante n’aime pas les surfaces trop humides.

En intérieur

Cette plante peut parfaitement se développer dans un espace confiné et dans un pot placé sur votre balcon ou dans votre jardin. Il vous suffit juste d’assurer de temps en temps que son arrosage soit réalisé afin d’éviter que le terreau se dessèche.

En extérieur

Après l’achat, vous devrez transférer la plante dans un pot plus spacieux. Après cela, mettez-la dans un lieu ensoleillé, loin du vent. Il ne faut aussi pas oublier de drainer le sol pour empêcher la stagnation. Enfin, assurez de l’arroser avec le strict nécessaire.

À propos des semis de basilic

Il est aussi important que la terre soit légère et bien drainée sans oublier de veiller à ce que le sol reste bien humide durant les deux semaines qui suivent le semis. Si la plante arbore 2 à 3 feuilles, vous pourrez ainsi enlever les mauvaises afin de laisser de la place à celles qui sont plus en forme. Enfin, pincez la plante une fois qu’elle atteint 10 cm, histoire de favoriser de nouvelle pousse.

La récolte du basilic

Vous pourrez récolter vos basilics durant le printemps et l’été. Faites une sélection des feuilles les plus importantes en coupant la tige complète afin de faciliter les nouvelles pousses.

Show Buttons
Hide Buttons