Maison

Quelle est l’origine de l’ardoise ?


Abonnez-vous au podcast « Culture générale » pour ne pas manquer un nouvel épisode :
S’ abonner
S’ abonner
S’ abonner
S’ abonner
S’ abonner
S’ abonner

. Vous connaissez probablement ce célèbre jouet. Plat et rectangulaire, comme une étagère épaisse, il dispose de deux boutons qui peuvent être tournés pour dessiner des lignes horizontales, verticales ou obliques, sur un écran. Il suffit de secouer l’objet pour tout effacer. À ce jour, ce jouet a vendu 100 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Cette invention est française ! Elle est due à un compatriote électricien nommé André Cassagnes, fils d’un boulanger, qui l’a développé dans les années 1950. À l’époque, il travaillait pour une entreprise qui fabrique des revêtements muraux, y compris des papiers peints Relief.

A découvrir également : Comment faire l'isolation du toit ?

Pour obtenir un effet intéressant, l’entreprise utilise de la poudre d’aluminium. André Cassagnes réalise alors que lorsque le tableau le contient, on peut dessiner dessus. Donc il met cette poudre sur une assiette transparente et avec un dessine sur la surface. Le principe de l’ardoise magique est là. Il a nommé son invention Telecran !

Mais notre inventeur n’est pas très chanceux. De plus, il ne peut assurer la production de son jouet. Il a trouvé un investisseur américain lors d’un salon de Nuremberg en 1959. Quelques mois plus tard, la licence a été achetée par un groupe américain pour 25 000 dollars.

Lire également : Des constructions nouvelle génération avec Maison ECO3

Un an plus tard, la première ardoise est vendue sous le nom « Etch A Sketch » qui peut être traduit par « Grave a sketch ». Il est quelque peu modifié avec la collaboration de son créateur. Le joystick initial est remplacé par les célèbres deux boutons censés se souvenir de ceux du téléviseur, qui trouve à cette époque au milieu de la boom.

Le succès est alors immédiat puisque l’ardoise est devenue le jeu le plus vendu aux États-Unis dès Noël 1960.