Découvrez le légendaire Tengu, l’esprit gardien du Mont Kurama

Au Japon, il existe une multitude de montagnes et de Monts sacrés. Selon des légendes et certains mythes, ces lieux seraient protégés par des esprits ou hantés par des démons. C’est le cas du Mont Kurama qui est protégé par le légendaire Tengu.  Vous avez surement entendu parler de cet esprit et sa capacité à protéger les montagnes. Vous souhaitez en savoir davantage sur le Mont Kurama. Plus de soucis à vous faire. Trouvez tous les détails dans le présent article.

 Le Mont Kurama : que faut-il savoir à propos ?

Le Kurama est une montagne sacrée qui se situe au nord-est de la ville de Kyoto au Japon. Cette ville est surtout connue pour ses sentiers assez exceptionnels pour les randonnées. Le Mont Kurama est perçu comme la résidence de l’un des premiers dieux du panthéon shintoïste. Il y serait apparu il y a plus de 6 millions d’années sous la forme d’un homme déhanché avec un pic à la main. Sur ce Mont mythique, on retrouve le site Kurama-yama. Il est un bel ensemble de plusieurs temples sacrés. Rénovés en 1949, ces différents temples ont pris place dans le flanc nuageux du mont notamment au nord de Kyoto.

A lire en complément : Quand tailler un avocatier adulte ?

Le temple Kura-dera

Le mythique temple Kurama-dera est le premier lieu qui vous pouvez visiter sur le mont. Il s’agit d’un temple fondé en 770 et qui est passé par plusieurs courants religieux et idéologiques. C’est plusieurs années plus tard qu’il s’est forgé une vision du bouddhisme intrinsèque à elle-même. Il est retiré en pleine nature luxuriante. Son accessibilité est favorisée par un funiculaire ou par un sentier de randonnée. On retiendra qu’il s’agit surtout d’un lieu chargé d’histoire. Son climat est chargé par une forte ambiance spirituelle et mystique.

Le sanctuaire Yuki-jinja

Ce sanctuaire est érigé en 940. Il est plus connu aujourd’hui grâce au Festival Kurama no Hi Matsuri. Ce festival de feu se tient tous les ans dans le mois d’octobre. Si vous êtes un randonneur et que vous arrivez au temple Karuma-dera, vous pourrez voir un petit sanctuaire shinto. Il est imbu d’un exceptionnel cèdre sacré dressé vers le ciel.

A lire aussi : Comment trouver le cadeau idéal ?

Le Tengu : un esprit gardien du Mont Kurama

Selon une croyance populaire au Japon, le Mont Kurama est gardé et protégé par un esprit du nom de Tengu.

Le Tengu : de quoi s’agit-il concrètement ?

Le Tengu est un démon qui fait partie du folklore japonais. Il a un visage rouge et un nez long aussi de couleur rouge. Au Japon, il est considéré comme l’une des créatures les plus populaires de l’archipel. Il ferait partie des yokai qui sont eux aussi des créatures invisibles qui ont toute autorité sur l’univers qui fascine tant les japonais. A l’instar d’autres esprits de même nature, ces fantômes sont considérés comme imbus de pouvoirs magiques. Ce sont aussi des créatures humanoïdes dotées d’ailes leur permettant de voler.

Le nom tengu a été mentionné pour la première fois au Japon dans le Nihon Shoki, un des deux ouvrages mythologique et historique écrit en 720 au Japon. Il constitue par la même occasion l’un des ouvrages les plus importants pour l’histoire de ce pays. Selon la description faite dans cet ouvrage, le tengu est semblable à un tiangou. Il est par la suite présenté comme une créature influencée par Garuda. Elle, aussi, une monture humanoïde de l’hindouisme et du bouddhisme.

Quid du Tengu qui garde le Mont Kurama ?

Le Mont Kurama bénéficie d’une histoire qui s’imprègne de croyances mystiques et mythiques. Justement, d’après les récits et autres croyances enseignés, le Mont Kurama serait toujours hanté par les Tengu. Auparavant, ces esprits étaient considérés comme jetant des sors maléfiques aux individus. Mais aujourd’hui, ils sont vus comme des protecteurs de cet même univers aussi paradisiaque que mystérieux. Ils sont à la fois considérés comme des esprits divins et comme des fantômes. Cela justifie le fait qu’ils soient représentés avec des caractères à la fois humains et aviaires.

Justement, à l’extérieur de la gare de Kurama, il est représenté une statue géante de Sojobo, le roi des tengu. Il serait originaire de Kurama. C’est donc lui qui vous accueille lorsque vous venez pour une excursion au Mont Kurama. En 2017, le poids de la neige a fait fendre son gros et long nez. Après sa réparation, il s’est vu rejoindre par un autre tengu. Ce dernier était caractérisé par une grande moustache.