Binettes, serfouettes, grattoirs, ratissoires : les outils de jardinage et leur utilisation

Pour jardiner, vous avez besoin de terreau, d’eau et de graines. Mais ce n’est pas suffisant. Vous avez également besoin d’un certain nombre d’outils de jardinage comme un râteau, une bêche ou encore une binette. Quels sont les principaux outils de jardinage et quelle est leur utilisation ?

La bêche

La bêche est un outil de jardinage souvent confondu avec une simple pelle. Pourtant celle-ci n’a rien à voir. Une bêche est constituée d’un manche relativement long au bout duquel se trouve une pièce métallique rectangulaire et pleine. Pour la manier, il faut planter la base dans le sol, poser le pied sur la partie haute et appuyer dessus.

A découvrir également : Quel poêle à bois choisir ?

Elle est destinée à creuser des trous de plantation, à déplanter des végétaux en conservant la botte, à redessiner les bordures d’un jardin ou encore à trancher des racines.

La fourche bêche

Comme la bêche, la fourche bêche fait partie des outils indispensables au jardin, qu’il soit d’agrément ou potager. En revanche, la forme et l’usage sont différents. En effet, la fourche bêche n’est plus composée d’une pièce métallique pleine, mais de quatre voire cinq dents larges.

A lire aussi : Légumes : les différents types de fruits et légumes

La fourche bêche est préférable à une pêche classique si vous avez une terre lourde ou caillouteuse. En effet, celle-ci vous permet alors de retourner votre terre, et ce, même quand elle est peu humide ou pleine de cailloux. Sa fonction n’est pas de faire des trous, mais plutôt d’ameublir la terre. Elle trouve également son utilité pour diviser certaines plantes.

black and yellow umbrella on white metal fence

La grelinette

La grelinette est un outil de jardin très en vogue depuis que les jardiniers ont pris conscience qu’il ne faut pas bousculer la vie dans le sol. En effet, ça fonctionne mais absolument pas de faire des trous, mais simplement d’aérer la terre et de la décompacter sans forcer.

Sa forme est d’ailleurs très différente d’une bêche ou d’une fourche bêche. En effet, sa largeur est beaucoup plus importante allant de 40 à 80 cm. C’est la raison pour laquelle elle compte deux manches. Elle présente par ailleurs des dents fines en acier, dont le nombre varie entre 4 et 8. Si votre terre est caillouteuse, argileuse ou collante, mieux vaut privilégier un modèle à 4 ou 5 dents. Si votre terre est sableuse et facile à travailler, un modèle à 8 dents peut vous permettre de gagner du temps.

Pour enfoncer les griffes dans le sol, il suffit de monter les deux pieds sur la grelinette. Une fois que celle-ci est enfoncée, il y a plus qu’à faire levier avec les deux manches pour décompacter la terre.

La brouette

Cela peut sembler évident, mais il est impossible de jardiner sans avoir une brouette. À une roue ou à deux roues, cet équipement vous permet de transporter des charges importantes, lourdes ou volumineuses sans vous casser le dos.

Cela peut être pour transporter de la terre, mais également pour rassembler vos feuilles mortes ou pour collecter les mauvaises herbes que vous avez retirées de vos plates-bandes.

Le râteau à feuilles

Il existe différentes formes de râteau. A chacun leur usage. Parmi les indispensables quand on a un jardin, il y a le râteau à feuilles. Il se présente sous la forme d’un peigne aux dents légèrement recourbées.

Comme son nom le laisse à penser, le râteau à feuilles a pour première fonction de pouvoir récupérer toutes les feuilles dans votre pelouse en automne par exemple. Mais le râteau à feuilles sert également à étaler la terre quand vous êtes en train de la préparer en vue de faire des plantations.

Le râteau scarificateur

Le râteau scarificateur a une forme différente du râteau à feuilles. Ses dents sont beaucoup plus fines et souples. Il est totalement inutilisable pour rassembler ou étaler de la terre par exemple. En revanche, c’est l’outillage de jardin parfait pour ramasser les feuilles ou les restes de tonte sur votre pelouse. Par ailleurs, il permet de scarifier votre pelouse, c’est-à-dire de l’aérer et de supprimer la mousse.