Chauffeur VTC : un tour d’horizon sur ce métier

Conducteur qualifié pour transporter des personnes en échange d’une rémunération financière, le chauffeur VTC se distingue du chauffeur de taxi. Ce corps de métier a ses règles qui le différencient des autres professions. Voici une présentation détaillée des fonctions et des compétences d’un chauffeur privé VTC.

Définition

Selon la loi, le chauffeur VTC est un exploitant qui propose à ses clients des véhicules de transport pour divers usages. Il faut aussi noter que ce métier est régi par deux conditions.

A voir aussi : Pourquoi opter pour une agence d’emploi et de recrutement ?

La première condition est le transport des personnes. Ici, les normes stipulent que le VTC doit conduire un véhicule de 9 places au plus. Si un véhicule dépasse cette capacité, il intègre la catégorie du transport lourd de voyageurs.

La deuxième condition concerne le fait que les clients et les chauffeurs fixent à l’avance les conditions de prise en charge. Ainsi, le chauffeur n’est pas autorisé à prendre un client imprévu.

A lire en complément : Qui peut bénéficier de l'ARE ?

Les deux parties doivent également fixer le tarif et les itinéraires à l’avance. Vous avez besoin d’un chauffeur VTC, allez sur le site www.maitre-chauffeur.fr et vous serez servis à tous les coups.

Les fonctions d’un chauffeur privé VTC

Les activités d’un chauffeur VTC varient en fonction des besoins du client. Cependant, au nombre des fonctions principales il y a :

  • la conduite des clients d’un lieu à un autre ;
  • le chauffeur VTC doit aider ses clients à transporter leurs bagages ;
  • le fait d’ouvrir les portes de véhicules aux passagers ;
  • le fait de veiller à l’entretien du véhicule.

Le chauffeur privé VTC a également d’autres fonctions secondaires. Il doit faire réapprovisionner le véhicule en rafraichissement et autres articles utiles pendant le déplacement du client.

Il a le devoir de donner aux passagers des renseignements sur les itinéraires du trajet. Enfin, ce dernier doit faire certaines petites courses pour le client. Il faut aussi noter que les horaires de travail des chauffeurs varient selon les besoins de chaque client.

Les compétences d’un chauffeur privé VTC

Le chauffeur VTC doit être un bon conducteur disposant d’un bon dossier sécuritaire. Il faut qu’il soit capable de conduire des véhicules de luxe. Hormis ces compétences, le chauffeur VTC doit avoir d’autres cordes à son arc.

Ainsi, ce dernier doit avoir une expérience en service client ou d’accueil. Il doit maîtriser les bases de l’entretien d’un véhicule. Le chauffeur privé VTC doit être un bon secouriste et avoir quelques notions d’autodéfense.

En plus, il faut qu’il parle une ou plusieurs langues étrangères. La ponctualité et la politesse sont d’autres compétences qu’il doit avoir, car il peut être appelé à côtoyer de grandes personnalités.

Un chauffeur VTC doit aussi maîtriser les artères de sa ville et doit connaître les astuces pour éviter d’être coincé avec son client dans un Golo d’étranglement.