Qu’est-ce qu’une lombalgie aiguë ?

lombalgie (lombalgie), qu’est-ce que c’est ?

Dans leur vie, 4 adultes sur 5 souffriront de douleurs lombaires à un moment ou à un autre de leur vie. La lombalgie est caractérisée par des douleurs lombaires (région lombaire). Une blessure ou un problème affectant les muscles, les ligaments ou les disques intervertébraux peut en être la cause. Certaines personnes sont plus à risque de développer ces douleurs. C’est le cas pour les personnes qui sont souvent assis et qui ont une mauvaise posture, qui effectuent des tâches physiques exigeantes ou qui ont un excès de poids.

A voir aussi : Comment faire passer un malaise ?

Quels sont les symptômes de la lombalgie ?

La lombalgie peut être aiguë ou chronique. C’est la durée et les symptômes qui les distinguent.

Douleur lombaire aiguë — moins de 6 semaines

La lombalgie aiguë dure habituellement moins de six semaines et est parfois appelée lumbago. Les symptômes d’accompagnement sont généralement les suivants :

A lire en complément : Quand on fait un malaise ?

  • Douleur très aiguë et sourde parfois plus intense dans une zone spécifique ;
  • Perte de flexibilité ;
  • Diminution de l’amplitude du mouvement ;
  • Incapacité à se tenir droit (dos plié) ;
  • Réduction significative des activités
  • Difficultés à mener des activités quotidiennes ;
  • troubles du sommeil liés à la douleur ;
  • Fatigue

Douleur lombaire chronique — plus de 3 mois

La lombalgie chronique dure plus de 3 mois. Les principaux symptômes sont :

  • Douleur profonde, terne comme une brûlure dans la région lombaire ;
  • Douleur plus intense lorsque la personne reste longtemps dans la même position ;
  • minceur lorsque les charges sont levées ;
  • Fatigue et malaise ;
  • Difficultés à se déplacer ;
  • Dépression due à des limitations causées par la durée de la douleur chronique et sa constance.

Quelles sont les causes possibles de la lombalgie ?

La lombalgie est généralement causée par plusieurs facteurs, y compris :

  • Le niveau d’activité physique (manque d’exercice ou entraînement trop intense)
  • Le le type de travail et les tâches effectuées
  • La posture au travail
  • Travail assis sur de longues périodes
  • Levage de charges dans une mauvaise posture
  • Surpoids
  • Les douleurs lombaires peuvent également être causées par certaines maladies : infections rénales, ulcères, appendicite, tumeurs, pneumonie et déformations vertébrales (scoliose, etc.).

Pourquoi consulter un professionnel de la santé pour guérir ou prévenir les douleurs lombaires ?

Physiothérapie et lombalgie

Lorsque la douleur lombaire est déjà présente, le physiothérapeute sera en mesure d’apporter son expertise pour contribuer à leur soulagement.

Son travail est de :

  • déterminer la ou les causes du problème ;
  • apporter des corrections à la posture ou aux activités quotidiennes
  • Suggérer des exercices pour réduire la douleur et favoriser la guérison.

Ergothérapie et lombalgie

Que votre mal de dos soit présent de temps en temps ou que vous reveniez régulièrement, un ergothérapeute peut aider à prévenir leur récidive. Il peut également vous accompagner dans votre retour à vos activités suite à une lombalgie.

Son rôle sera de :

  • Ajuster le poste de travail pour réduire le risque de blessure
  • conseiller sur la posture correcte à adopter.

En d’autres termes, le physiothérapeute et l’ergothérapeute peuvent vous accompagner pour réduire la douleur et leur risque de réapparition et vous permettre de reprendre vos activités.

Comment le traitement de la séance de la douleur au bas du dos ?

Au début de votre rendez-vous, le thérapeute effectuera une évaluation de votre condition physique afin d’avoir une image complète de votre état. Quelques questions seront posées afin de déterminer :

  • Histoire de l’apparition de la douleur ;
  • Votre état actuel ;
  • Vos symptômes et leur localisation : le thérapeute vous demandera de lui montrer la zone douloureuse en la palpant ;
  • Vos antécédents de blessures et de soins médicaux
  • Votre médicament, s’il y a lieu
  • Vos sports actuels et passés
  • activités Vos capacités fonctionnelles ;
  • Vos objectifs.

Une fois le portrait établi, le thérapeute fait certaines observations. Il effectue une analyse de la posture sous différents angles de vision. Il sera également en mesure d’évaluer l’ergonomie du poste de travail et des différentes installations quotidiennes.

L’ étape suivante est l’examen physique pour déterminer la mobilité et la flexibilité du dos, du cou, du bassin et des jambes en fonction de la région douloureuse. C’est également une occasion de vérifier si certains mouvements réduisent la douleur.

Cette évaluation complète guidera la création d’un programme d’exercices personnalisé adapté au patient.

Évaluation des postes de travail

Les services d’un ergothérapeute peuvent aider à réduire le risque de blessures liées à une mauvaise posture. Une évaluation professionnelle du poste de travail permettra d’apporter des ajustements aux besoins.

Show Buttons
Hide Buttons