La théorie du point pivot : une approche psychologique pour les marchés liquides

Dans le domaine du trading et de l’investissement, les investisseurs cherchent en permanence des méthodes qui leur permettront d’anticiper les mouvements des cours. Parmi ces méthodes se trouve la théorie des points pivots, qui est particulièrement utilisée dans les marchés à forte liquidité tels que les marchés de commodités ou les contrats à terme. Cette approche présente un double intérêt puisqu’elle prend en compte les aspects techniques et psychologiques du marché.

Qu’est-ce que le point pivot ?

Le point pivot est un niveau clé autour duquel peuvent s’articuler les fluctuations du prix d’un actif. Il est déterminé à partir des prix les plus hauts, bas et de clôture de la veille. Ce seuil fonctionne comme un point de repère pour anticiper les tendances boursières et évaluer les niveaux de support et de résistance. Les traders utilisent ces zones stratégiques pour positionner leurs ordres sur le marché.

A voir aussi : Article 1359 du Code civil : explication de l'article de loi

Afin de mettre en pratique cette méthode, il est possible de faire appel aux services de courtiers spécialisés tels que Saxo, qui offrent des plateformes de trading dotées d’outils destinés à faciliter le calcul des points pivots et l’analyse technique en général.

Les cinq niveaux fondamentaux

La théorie du point pivot met en exergue cinq niveaux importants : un pivot central, deux supports (S1 et S2) et deux résistances (R1 et R2). Ces zones sont calculées en se basant sur les prix du jour précédent.

A lire aussi : Qui fabrique les panneaux de signalisation routière ?

Voici les formules simplifiées pour déterminer les différents niveaux :

  • Pivot = (H L C) / 3
  • S1 = 2 * Pivot – H
  • S2 = Pivot – (H – L)
  • R1 = 2 * Pivot – L
  • R2 = Pivot (H – L)

Où H représente le plus haut de la veille, L le plus bas, et C le cours de clôture.

Une méthode efficace pour les marchés en tendance

La théorie des points pivots s’avère efficace pour les marchés présentant des tendances plus ou moins marquées et sur des actifs dont la liquidité est élevée. En effet, ces niveaux permettent d’identifier les zones clés où des opportunités peuvent être saisies et où les réactions sont susceptibles d’être plus fortes de la part du marché.

Il est important de noter que l’utilisation de cette méthode doit être accompagnée d’une bonne gestion du risque et des positions, en tenant compte des spécificités de chaque actif traité et des conditions de marché.

Des techniques alternatives aux points pivots classiques ont vu le jour, parmi lesquelles on peut citer la technique de Camarilla, qui propose ses propres méthodes de calcul pour les supports et résistances :

R3 : C (H – L) * 1.1 / 4 R2 : C (H – L) * 1.1 / 6 R1 : C (H – L) * 1.1 / 12

La théorie des points pivots constitue une approche simple et efficace pour le trading dans les marchés liquides et en tendance. Les niveaux déterminés par ce biais jouent un rôle psychologique prépondérant, permettant aux traders de structurer leurs stratégies autour de seuils clés. Pour tirer profit de cette méthode, il convient néanmoins de la compléter avec d’autres indicateurs techniques et une gestion rigoureuse du risque.