La défiscalisation : notion et moyens de succès

Argent, Factures, Calculatrice, Sauver

Depuis quelques années, la défiscalisation apparaît comme un moyen sûr de faire des économies. Si d’aucuns se tournent déjà vers elle, d’autres ne savent pas forcément de quoi il s’agit. Quel en est le principe et comment se rendre éligible ? La réponse ici !

A découvrir également : Qu'est-ce qui fait d'un sport un sport ?

De quoi s’agit-il concrètement ? 

La défiscalisation est une pratique qui consiste à réduire légalement ses impôts sur le revenu. Le terme fait référence aux différents dispositifs et produits qui permettent de parvenir à cet objectif. De façon plus simple, elle consiste à faire des investissements ou des placements dans des secteurs couverts par des dispositifs de réduction financière. 

Toutefois, cette pratique répond a certaines règles qu’il est important de connaître. Par exemple, elle est nettement plus avantageuse pour les personnes d’au moins 55 ans. De même, elle n’est utile que pour les personnes ayant au moins 2500 euros d’impôts. 

A lire aussi : Bruit au travail : comment protéger ses oreilles ?

Quels sont les moyens d’action ?

Comment défiscaliser ? En réalité, il existe de nombreuses façons d’obtenir des réductions d’impôts. Il est par exemple possible de faire des investissements immobiliers ou de faire des placements. 

L’investissement immobilier

Argent, Domicile, Pièce De Monnaie
Investir dans l’immobilier locatif est le meilleur moyen de faire une défiscalisation. Cela peut vous laisser perplexe à certains égards, puisqu’une propriété supplémentaire équivaudrait normalement à une hausse de son imposition.

Toutefois, notez qu’investir dans l’immobilier locatif vous permet de bénéficier, selon votre emplacement d’un des nombreux programmes de réduction ou d’exemption d’impôt mis en place par l’État. Il s’agit par exemple de la loi Pinel, de la loi Denormandie ou encore du régime de la location meublée non professionnelle. 

Si la loi Pinel permet de bénéficier de réduction d’impôts très intéressante sur l’immobilier locatif neuf dans certaines régions de France, la loi Denormandie, elle, permet de bénéficier des mêmes avantages sur l’immobilier vieux. 

Le régime de la location meublée non professionnelle quant à lui permet d’échapper à l’impôt sur les revenus locatifs, à condition de louer un bien immobilier meublé. Évidemment, ces dispositifs répondent à des critères précis. Il est préférable de prendre davantage de renseignements avant toute initiative.

Les plans d’épargne 

Outre l’investissement immobilier, les plans d’épargnes offrent d’excellentes alternatives aux impôts élevés. Ainsi, il est possible de souscrire à une assurance vie pour échapper à l’imposition du patrimoine. SI vous vous demandez comment, sachez que le patrimoine d’une assurance vie ne subit aucune imposition légale. Il peut donc être légué aux héritiers sans paiement des frais de succession. 

De même, les salariés ont la possibilité de souscrire à un plan d’épargne entreprise (PEE). Ce plan permet de verser des primes d’intéressements et de participation sur un compte épargne pour qu’elles échappent à l’impôt sur le revenu. Il offre même la possibilité de faire des montages pour profiter de l’épargne sans pour autant payer un impôt.

Par ailleurs, les artisans peuvent souscrire au contrat Madelin pour bénéficier d’une retraite paisible. Il consiste à déduire une cotisation des revenus imposables afin de constituer une cagnotte non imposable pour la retraite. Cette cagnotte est alors perçue comme une rente viagère jusqu’au décès de l’artisan.

Show Buttons
Hide Buttons