65 chevaux combien de chevaux fiscaux ?

Les chevaux fiscaux et les chevaux DIN sont deux variables que vous apercevrez sur la carte grise de votre voiture. L’une renseigne sur la puissance mécanique de votre véhicule alors que l’autre vous informe par rapport aux taxes dont vous devez vous acquitter. À combien de chevaux fiscaux correspondent 65 chevaux-vapeur ? La réponse ici.

Cheval DIN et cheval fiscal : quelle différence ?

Dans un premier temps, il faut comprendre que le cheval DIN est la puissance motrice d’un véhicule. Les chevaux DIN (cheval-vapeur) sont assimilés à la puissance mécanique des roues d’une automobile. Ils sont déterminés en watts.

A voir aussi : Comment choisir ses tapis de voiture ?

En pratique, 1 cheval-vapeur correspond à la force utile pour soulever une masse de 75 kg en une seconde sur un mètre de haut. Par contre, le cheval fiscal est une valeur permettant de calculer la taxe que vous devez payer selon de nombreux facteurs déterminés sur votre voiture.

Quelle est l’équivalence du cheval fiscal en cheval-vapeur ?

Sur internet, vous pourrez consulter de nombreux convertisseurs pour savoir à combien de chevaux fiscaux correspondent 65 chevaux-vapeur. Toutefois, pour plus d’autonomie, la maîtrise de la formule vous sera plus utile.

A découvrir également : Comment agir sur Lopacité des fumées d'échappement des diesel ?

Ici, il faut d’abord convertir votre puissance DIN en kW. Dans la pratique, 1 CV correspond à 0, 736 kW. Par ailleurs, la formule de calcul variera selon l’année d’acquisition de votre véhicule et son modèle. Pour une voiture thermique immatriculée avant novembre 2019, la formule est la suivante :

PF = (taux de CO2 émis/45) + (puissance du moteur en kW/40) 1,6. Dans cette formule, il vous faut par exemple connaître le taux de C02 émis en gramme/kilomètre. C’est une variable que vous pourrez trouver sur votre carte grise. Si elle n’est pas renseignée sur cette dernière, vous pourrez vous tourner vers le site de l’Ademe.

Dans le cas où votre véhicule aurait été immatriculé en 2020, la formule va également varier. Dans ce cas précis, vous devez utiliser l’équation suivante : 1,34 + (1,8 * [kW/100] 2) + (3,87 * [kW/100]). Ici, la puissance DIN est de 65 CV qui correspondent à 47,84 kW. Vous n’aurez donc qu’à remplacer la puissance en kW dans l’équation.

Soit PF la puissance fiscale, vous avez : PF = 1,34 + (1,8 * [47,84/100] 2) + (3,87 * [47,84/100]). Selon l’équation, la puissance fiscale de votre voiture est de 3,60 qu’on arrondit à 4.

Pour un véhicule électrique, la formule à utiliser est la suivante : (0,000 18 * kW²) + (0,038 7 * kW + 1,34). En remplaçant kW par sa valeur, vous obtiendrez les mêmes résultats : 4

Qu’implique cette puissance fiscale ?

Lorsque vous connaissez la puissance fiscale de votre véhicule, vous avez désormais une idée claire des taxes de pollution dont vous devez vous acquitter. En effet, le prix du cheval fiscal est fixé selon différentes régions en France. En Auvergne-Rhône-Alpes, il est fixé à 43 euros contre 51 euros en Bourgogne–Franche-Comté et en Bretagne. Ce tarif est de 35 euros en Normandie et de 27 euros en Corse contre 46,15 euros en Île-de-France.

Il faudra donc vous renseigner à propos du tarif dans vos régions respectives. De même, il vous faut savoir que les primes d’assurance dépendent du cheval fiscal. Ce dernier est lui-même lié à la puissance DIN.

En effet, un véhicule puissant est plus prédisposé qu’une voiture qui l’est moins. De ce fait, les assureurs exigent des primes importantes. De même, leur réparation est onéreuse, ce qui explique la cherté de leur assurance.