Pourquoi on baisse la tête quand on sort d’un hélicoptère ?

Si vous avez plusieurs fois déjà observé quelqu’un sortir de l’hélicoptère, vous avez dû faire la même remarque à chaque fois. Généralement, les gens baissent la tête quand ils sortent de l’hélicoptère. Vous êtes vous déjà demandé à quoi rimait ce geste ? Est-ce anodin ou est-ce pour une raison spécifique ? Vous le découvrirez dans cet article.

Comment fonctionne un hélicoptère ?

Un hélicoptère est une machine particulièrement complexe. Il fonctionne bien grâce à des installations spécifiques. Le rotor principal est l’élément le plus important. Celui-ci effectue un mouvement qui entraîne un couple de réactions. C’est ce qui fait tourner la cellule autour de son axe.

A lire en complément : Quel est le nom de famille de Calogero ?

Une résistance doit donc s’appliquer pour le bon fonctionnement de l’hélicoptère. Pour cela, un rotor secondaire est placé. Il est de taille plus petite et tourne dans un plan sensiblement vertical. Celui-ci est appelé le rotor anticouple (RAC). Les hélicoptères à principe contrarotatif comme Kamov, n’ont pas besoin du RAC.

Le fonctionnement du rotor anticouple dépend de deux pédales positionnées aux pieds du pilote. Ce dernier peut donc commander les pales du RAC en agissant sur le palonnier. L’incidence des pales peut augmenter, entraînant ainsi une plus forte résistance contre les mouvements du rotor principal.

A lire en complément : Comment choisir sa taille sur AliExpress ?

Il est capital de noter que les rotors principaux des hélicoptères conçus en France ou en Russie, tournent dans le sens des aiguilles d’une montre. Mais cela n’est pas le cas pour les hélicoptères produits en Amérique, au Royaume-Uni, en Italie ou en Allemagne. Pour ces hélicoptères, le rotor principal tourne dans le sens contraire à celui des aiguilles d’une montre.

Dans certains cas, le rotor anticouple est remplacé par le système Notar (NO TAil Rotor). Certains hélicoptères présentent un second rotor principal à l’arrière. Cela permet d’éviter l’utilisation d’un rotor anticouple. Il est important de bien comprendre le rôle joué par le rotor. En effet, cet équipement est l’une des causes principales pour lesquelles il faut baisser la tête à la sortie de l’hélicoptère.

Pourquoi faut-il baisser la tête ?

hélicoptère

Le rotor est-il dangereux ? Sans hésitation, la réponse est oui. Même s’il est très utile, le rotor est la première source de danger d’un hélicoptère. La force qui le fait fonctionner est si puissante qu’il tourne à une très grande vitesse.

Le rotor peut donc très vite se transformer en une machine à couper. Il a la capacité de trancher n’importe quoi en une fraction de seconde. C’est un équipement qui peut devenir incontrôlable. Le fait de sortir de l’hélicoptère la tête baissée, est donc une mesure de sécurité logique.

Cette mesure de sécurité est surtout rigoureuse pour les personnes grandes de taille. Elles sont les plus exposées aux actions néfastes du rotor. La distance entre l’hélicoptère et le rotor est aussi à prendre en compte. Si le rotor est trop près, baisser la tête en sortant est encore plus indispensable. Et même lorsque le rotor semble éloigné de l’hélicoptère, il faut faire très attention.

Certaines personnes ont émis l’hypothèse selon laquelle les gens qui sortent de l’hélicoptère la tête baissée, le feraient afin de ressembler à une grande personnalité. Pour celles-ci, il s’agirait sûrement d’une imitation des acteurs de films, pour avoir l’air plus charismatique. Si vous faites partie de ceux qui pensent cela, sachez que quand vous sortirez vous-même d’un hélicoptère, vous vous rendrez compte que ce geste est un pur réflexe.

En effet, les pales situées au niveau du rotor dégagent un vent extrêmement fort. Pour cela, les passagers qui sortent protègent leurs visages de ce souffle violent. C’est donc tout à fait logique de constater ce geste chez les personnes qui descendent d’un hélicoptère. C’est un moyen de défense naturel et cela fonctionne très bien.

Vous savez désormais pourquoi il faut baisser la tête en sortant d’un hélicoptère. Ce dernier fonctionne avec des équipements qui peuvent être dangereux si aucune précaution n’est prise. Baisser la tête est un geste nécessaire pour se protéger des effets du rotor. Il s’agit donc d’un bon réflexe.