Ce qu’il faut savoir sur les opérations de goudronnage

Le goudronnage n’est pas destiné qu’aux projets gouvernementaux. Tous ceux qui le souhaitent peuvent goudronner leur rue ou l’allée de leur jardin. Et pour faire cela, il est nécessaire d’employer des techniques appropriées que seuls les professionnels du goudronnage maîtrisent. Le choix d’une entreprise de goudronnage a un impact direct sur la qualité du service.

Qu’entend-on par « goudronnage » ?

Le mot « goudronnage » fait référence à l’ensemble des techniques fréquemment utilisées pour aménager l’extérieur d’un bâtiment ou d’une maison, à savoir :

A voir aussi : Quelles sont les missions d’un coach professionnel ?

·         les allées,

·         la cour,

A voir aussi : Trouver une offre d'emploi pour être architecte d'intérieur

·         la terrasse,

·         ou encore le parking.

C’est un revêtement qui améliore la circulation des véhicules et réduit les déchets, surtout en période de pluie grâce à son aspect lisse et raffiné. Ainsi, vous avez tout intérêt à goudronner votre allée si elle est fréquemment embourbée de saletés.

Quels sont les prérequis pour effectuer des travaux de goudronnage ?

Avant de valider les choix techniques qui vous permettront de poser votre goudron, une étude préalable du terrain doit être effectuée.

Idéalement, il est préférable d’avoir une pente légère qui favorise le ruissellement et l’évaporation de l’eau. Et si votre sol est humide, il faudra réaliser un revêtement drainant.

Dans certains cas, vous pouvez aussi réaliser un raccordement de goudron avec la voie publique. Mais pour faire cela, il vous faudra une autorisation.

Le bitume peut être appliqué en une, deux ou trois couches, selon l’effet recherché et la palette de couleurs à choisir est extrêmement variée. Outre la couleur noire classique, vous pouvez aussi bénéficier d’une finition ocre, beige, rouge, grise ou même blanche.

Comment se passe une intervention de goudronnage ?

En général, le goudronnage se fait sur un sol nu pour faciliter la mise en place du bitume. Cela permet aussi de rendre la portion de terre en question très praticable aux véhicules. Mais, en dehors du goudronnage sur sol nu, il existe aussi le goudronnage par gravillonnage.

C’est l’option la plus rentable. Ce goudronnage se décompose en plusieurs étapes :

·         la préparation du sol,

·         le terrassement,

·         l’application d’une fine couche de bitume chaud et de gravillons sur le site le compactage,

·         et enfin la solidification du bitume.

Vous avez également le goudronnage de drainage. Ce type de goudronnage est plus adapté aux sols humides. Sa durée de vie est plus courte que celle des autres types de bitumes.

Hormis ces diverses techniques, il existe aussi la méthode de l’enrobage qui a une durée de vie plus longue. C’est la technique la plus coûteuse. Le bitume mis en place est constitué de sable et de gravier. L’enrobage est très adapté pour réaliser les parkings, les allées de jardins et même les terrains de golf.