Comment faire pour tomber enceinte naturellement ?

Ovulation, fécondation, période de fertilité… Votre envie de concevoir un enfant naturellement devrait ajouter du piquant dans votre vie. Cependant, entre ce moment tant attendu et le résultat du test de grossesse, le chemin peut se révéler comme un véritable parcours du combattant. En réalité, l’attente liée au délai de la conception d’un enfant peut être pénible. En effet, elle peut faire naitre des doutes. Ainsi, pour augmenter vos chances, il est recommandé de booster sa période d’ovulation naturellement. Il existe divers réflexes à adopter au quotidien pour réussir à concevoir un enfant.

Bien connaitre son cycle menstruel

Durant un cycle menstruel régulier, la période d’ovulation débute en moyenne le 14eme jour. C’est le moment opportun pour concevoir un enfant. Cependant, avec un délai d’ovulation aussi court, il n’est pas évident de faire l’amour au bon moment.

A découvrir également : Comment calmer une diarrhée naturellement ?

Ne paniquez surtout pas, il est aussi possible de tomber enceinte les jours suivants. Cela n’est possible que durant la période de fécondité.

Vous devez arrêter de fumer

C’est un secret de polichinelle. Fumer est dangereux pour notre bien-être. En plus, le tabagisme perturbe le cycle menstruel des femmes. Par conséquent, un cycle dérégulé rime difficilement avec la conception d’enfant. Ceci étant dit, tomber enceinte est le moment idéal pour arrêter de fumer. Les fumeuses qui envisagent avoir un enfant doivent stopper le tabac. Votre corps vous remerciera.

A lire en complément : Comment contacter une pharmacie ?

Evitez l’alcool

Il faut reconnaitre que la consommation régulière de l’alcool engendre des problèmes de fécondité. Donc, elle devrait être interdite ou du moins diminuée quand un couple tente d’avoir un enfant. Par conséquent, boire deux ou trois verres d’alcool affecte d’une manière négative la fertilité. Les deux sexes sont concernés.

Faites l’amour au meilleur moment

Le préalable pour tomber enceinte, est sans aucun doute de faire l’amour. Mais vous vous devez le faire durant la période de fertilité. Quant aux femmes qui ont un cycle qui dure généralement 28 jours, il est bien facile de repérer la période d’ovulation. En générale, elle tourne autour du 14e jour. De plus, les quatre jours qui précèdent et qui suivent sont adaptés à la fécondation. Car la durée de vie des spermatozoïdes est en moyenne de quatre jours, et celle de l’ovule dure 48 heures.

Privilégiez certaines positions

Certes, la position adaptée pour tomber enceinte n’existe pas. Mais il est préférable de ne pas avoir la gravité contre soi. Sur ce, vous devez opter pour les positions où vous êtes allongée sur le dos ou sur le côté. L’orgasme n’est lié en aucune façon à l’ovulation. Cependant, il permet de faire passer automatiquement les spermatozoïdes dans l’utérus, via les contractions qu’il engendre. Qu’importe la position privilégiée ou l’atteinte ou non de l’orgasme, le secret réside dans le fait d’y prendre du plaisir.

Evitez un maximum de stress

En vérité, tous les éléments de stress ne sont pas négatifs. Mais il y a une corrélation entre le stress et l’infertilité. Pour maximiser vos chances, évitez surtout de vous exposer à des situations stressantes. Toutefois, il est impossible de tous les éviter. Lorsque cela survient, trouvez un moyen de vous relaxer.

Mangez sain et équilibré

L’alimentation affecte le métabolisme. De ce fait, cela a un impact au niveau de votre fertilité. Evitez les régimes draconiens oui, mais évitez aussi de vous empiffrer. Optez plutôt pour des repas variés et équilibrés et faites de l’exercice sur une base quotidienne si possible. Cette astuce est adaptée à l’homme et à la femme.

Optez pour des aliments spécifiques dans votre menu

En effet, certains aliments favorisent la fécondité chez la femme. De plus, ils augmentent le taux de fertilité chez l’homme. Choisissez ceux qui sont riches en vitamine C (les oranges, les poissons, et le brocoli). Ceux qui sont riche en acide folique comme (les haricots et les épinards). Il y a également les aliments riche en Oméga tel que (les poissons) ; en Zinc (le crabe et les huitres). Et oubliez pas aussi ceux du calcium et en vitamine D (le fromage, le lait et le yogourt).