Comment calculer son taux d’endettement pour un prêt immobilier ?

Lorsque vous souhaitez souscrire un crédit immobilier, votre banque réalise une évaluation complète de vos finances. L’une des étapes de ce diagnostic consiste à se servir de votre taux d’endettement afin d’évaluer votre capacité de remboursement. Le calcul de ce taux est alors nécessaire pour la détermination de votre capacité d’emprunt. Comment procéder pour le calculer ?

Taux d’endettement : de quoi s’agit-il ?

Le taux d’endettement représente le montant qu’un emprunteur peut consacrer au remboursement tout en vivant convenablement. Il s’exprime en pourcentage et se calcule sur une base mensuelle. Il est égal au ratio entre vos charges fixes et vos revenus mensuels.

A découvrir également : S’installer en Ille-et-Vilaine, Rennes : quel constructeur choisir ?

C’est une information nécessaire pour établir votre profil d’emprunteur. Les banques et autres organismes de prêt voudront donc forcément l’obtenir, avant de traiter votre demande de crédit immobilier. Il permet d’être sûr que l’emprunteur pourra quand même effectuer les remboursements mensuels, même en cas de changement léger de sa situation.

Comment procéder pour calculer son taux d’endettement ?

Pour calculer le taux d’endettement, la formule est relativement simple :

Lire également : Pour quelles raisons passer par un expert pour la construction de votre maison ?

Taux d’endettement = charge mensuelle du crédit X 100/revenus

Certains revenus sont toujours pris en compte lors du calcul du taux d’endettement :

  • Les salaires nets et le 13e mois ;
  • Les primes contractuelles ;
  • Les revenus professionnels non salariés ;
  • Les commissions (pour les travailleurs payés à la commission) ;
  • Les allocations logement et tous les types de pensions (alimentaire, retraite, handicap).

Cependant, d’autres données peuvent s’ajouter selon l’organisme de prêt que vous contactez. Certains établissements prendront en considération les revenus fonciers et parfois même, les allocations familiales. Toutefois, les primes exceptionnelles et les indemnités professionnelles ne sont pas incluses dans le calcul du taux d’endettement.

Pourquoi faut-il calculer le taux d’endettement avant un prêt immobilier ?

Le taux d’endettement est l’une des données les plus importantes à étudier lors d’une demande de crédit. Il vous permet de déterminer la proportion de vos revenus mensuels qui sert au paiement des échéances de votre crédit. Il est donc important de déterminer votre taux d’endettement si vous envisagez de demander un prêt pour financer votre projet immobilier.

Le calcul de votre taux d’endettement peut également permettre d’optimiser les conditions de prêts. Vous pourrez facilement raccourcir la durée de remboursement en augmentant l’échéance mensuelle à votre maximum.

Non seulement le taux d’endettement est essentiel pour l’étude de votre demande de prêt, mais il permet également de protéger emprunteur et prêteur. Comment ? Le calcul de ce taux évite à l’emprunteur de contracter des crédits qui pourront le mener au surendettement. Le prêteur, quant à lui, se base sur cette information pour éviter l’octroi de crédits risqués.

Y a-t-il un taux d’endettement maximum à ne pas dépasser ?

Le pourcentage acceptable varie souvent en fonction des banques. Cependant, les organismes de prêt en France dépassent rarement un taux d’endettement de 33 %. C’est-à-dire que vos revenus mensuels doivent couvrir au moins trois fois les frais de remboursement de votre crédit.

Au-delà de 33 %, ces organismes hésitent à octroyer le prêt, car ils estiment que le risque de non-remboursement est trop élevé. Toutefois, vous pourriez être autorisé à dépasser le seuil, si l’emprunt est contracté sur une courte durée ou si votre reste à vivre est élevé. Aussi, certaines professions comme « fonctionnaires » font de vous un emprunteur à faibles risques, ainsi plus de souplesse vous est permise sur le taux d’endettement.

Peut-on choisir son taux d’endettement ? 

Respecter le taux d’endettement maximum est important pour ne pas mettre en péril l’équilibre financier de votre foyer. Toutefois, si ce taux est actuellement plafonné à 33 %, il est possible de le moduler en faisant varier le montant de vos charges mensuelles. Cela peut vous amener à augmenter la durée de votre prêt et ainsi à faire baisser vos mensualités.

Pourquoi prolonger la durée de votre prêt ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille et peut être émaillée d’incidents aux conséquences diverses. Choisir un taux d’endettement maximal de 33 % lorsque vous contractez un prêt peut donc parfois être risqué. Il est alors préférable, lorsque cela est possible, de garder une petite marge de manœuvre pour les imprévus.

Un allongement de la durée de votre prêt peut vous permettre d’avoir plus de marge dans votre budget mensuel.

Comment calculer votre taux d’endettement ?

Pour protéger votre budget des impondérables ou pour ne pas calculer un budget mensuel trop serré, utilisez une calculette de taux d’endettement. Vous trouverez cet outil sur un célèbre site comparatif qui met gratuitement à disposition.

Cette calculette vous permettra de faire votre calcul taux d’endettement en quelques secondes seulement. La démarche est très simple. Vous vous rendez sur le site du comparateur à la page de la calculette. Vous remplissez ensuite le nombre de personnes engagées dans le prêt, le montant du prêt que vous envisagez de solliciter ainsi que le montant des charges mensuelles que vous ne souhaitez pas dépasser.

Notez toutes vos dépenses mensuelles avec soins et n’hésitez pas à arrondir les sommes vers le haut. Il est préférable de gonfler un peu ce poste pour voir une meilleure amplitude. Cela compense certaines petites dépenses qu’on peut facilement oublier.

Le montant de votre taux d’endettement s’affiche directement. Vous pouvez procéder à plusieurs calculs pour obtenir le taux d’endettement maximal que vous souhaitez. Vous pourrez ainsi faire votre demande de prêt avec ces éléments.