Écrit-on « appeler » ou « appeller » ? (conseil orthographe et conjugaison)

Le français est réputé pour être une langue compliquée à apprendre. Pourtant, si on respecte quelques règles simples d’orthographe, de grammaire et de conjugaison, cela n’est pas si compliqué. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un verbe français que l’on utilise au quotidien, et pourtant, les erreurs d’orthographe et de conjugaison restent multiples.

Écrit-on “appeler” ou “appeller” en français ?

Cassons directement le mythe, dans un français correct, nous écrivons le verbe “appeler” à l’infinitif. Mais, pourquoi l’écrit-on comme cela et pas autrement ?

A lire également : Okkazeo : Découverte et avis sur le jeu du moment

Pour connaître parfaitement l’orthographe d’un mot, cela se traduit par le fait de connaître son étymologie. L’étymologie du verbe appeler vient du latin “appellare”, qui prend donc un double p et un double l pour son orthographe. Le mot détient donc la même signification, adresser la parole à une personne, mais n’a pas la même orthographe.

C’est ici qu’un paradoxe peut se créer, puisqu’en français, dans l’écriture du verbe “appeler”, le double l disparaît totalement.

A voir aussi : Comment réserver un logement insolite en Bretagne ?

Qu’en est-il de la conjugaison du verbe appeler ?

En français, la conjugaison du verbe appeler est simple, que ce soit au présent de l’indicatif ou au passé, puisque cette conjugaison est similaire à tous les verbes se terminant par -ER.

Si l’on écrit le verbe “appeler” à l’infinitif, voici la tournure que ce verbe français prend quand il est conjugué au présent de l’indicatif :

  • J’appelle
  • Tu appelles
  • Il appelle
  • Nous appelons
  • Vous appelez
  • Ils appellent

De cette manière, vous pouvez vous apercevoir qu’à l’infinitif, le verbe “appeler” ne double pas la lettre L. Cependant, lorsqu’on conjugue ce verbe au présent de l’indicatif, pour certains pronoms personnels, on double cette consonne, ce qui change également la prononciation.

Bien sûr, le verbe se conjugue à l’ensemble du reste des temps que l’on retrouve dans la langue française : le passé composé (j’ai appelé), l’imparfait (j’appelais), le subjonctif (que j’appelle), l’impératif (appelle)… Ainsi, les formes varient de un à deux « L ». Néanmoins, l’infinitif s’écrira toujours « appeler ».

Écrit-on " appeler " ou " appeller " ? (conseil orthographe et conjugaison)

Quelques exemples pour vous mettre en situation

Bien que la théorie soit importante lors de l’apprentissage du français, la pratique l’est également ! De ce fait, voici quelques exemples, au présent de l’indicatif, avec les réponses à la fin, pour vous entraîner à écrire correctement ce verbe.

Des exemples en guise d’entraînement

Les phrases suivantes seront à conjuguer uniquement au présent de l’indicatif. Prêtez attention au singulier et au pluriel.

Voici la première phrase : (Ils/appeler) les urgences en cas problèmes.

La seconde phrase : J’ai eu les résultats de mon examen, (je/appeler) directement mes parents.

La dernière phrase : Nous allons partir en réunion, si vous êtes en retard, (vous/appeler) sur le téléphone fixe.

Voici la correction des exemples ci-dessus

Concernant la première phrase, qui est à la troisième personne du pluriel, il fallait écrire “Ils appellent”.

Pour la seconde phrase, qui est à la première personne du singulier, la correction est la suivante “J’appelle”.

Enfin, concernant la dernière phrase, à la deuxième personne du pluriel, il était nécessaire d’écrire “Vous appelez” pour une phrase correcte.