Tout savoir sur le contrôle d’arrêt maladie

Les ressources humaines font partie des bases de développement d’une entreprise. Il n’est pas rare de constater que dans plusieurs sociétés, les employés s’absentent comme bon leur semble. Pour se justifier, ils trouvent souvent comme argument les problèmes de santé. Afin de lutter contre ce phénomène, le contrôle d’arrêt maladie a été mis en place. Vous aurez plus de précisions dans cet article.

Actions à mener après un contrôle d’arrêt maladie

Un arrêt de travail peut être préconisé par un médecin contrôleur. Dans ce cas, il se doit d’estimer sa durée. Non seulement ça, il doit également émettre un avis concernant une pertinence de la prolonger. Du coup, la situation est clarifiée pour l’employeur. Dès qu’un médecin pense que l’état de santé d’un salarié peut lui permettre la reprise du travail, ce dernier devient actif.

A lire également : Comment trouver une agence de référencement naturel ?

L’employeur peut donc lui exiger de reprendre son poste. Quand l’employé refuse, son chef peut décider de supprimer son complément de salaire. Et ceci, à partir de la date où sa capacité à reprendre le travail a été actée par le médecin contrôleur.

Par ailleurs, la suppression de complément de salaire peut s’appliquer à tous les employés qui ont été absents à une convocation. Il en est de même pour ceux qui ont refusé une soumission au contrôle d’arrêt maladie. Cela prend également en compte les travailleurs qui donnent une adresse incomplète pour éviter la visite du médecin contrôleur.

A découvrir également : Ce qu’il faut savoir sur les opérations de goudronnage

Dans ces cas aussi, l’arrêt de complément salarial se fait toujours à compter de la date de la présentation du rapport du médecin.

Le contrôle d’arrêt maladie et la loi

Comme la loi le permet, il est possible désormais de faire la transmission des résultats d’un contrôle. Bien évidemment, dans les cas d’arrêt de travail. Ces résultats peuvent être transmis au service médical de votre CPAM. Cette dernière peut à son tour prendre la décision de réaliser elle-même un autre contrôle.

Aussi, elle peut décider de supprimer carrément l’indemnisation du salarié. Contrôle Médical Service se charge personnellement de la transmission des résultats des contrôles réalisés à la CPAM.

Avantages du contrôle d’arrêt maladie

Le contrôle d’arrêt maladie présente plusieurs points positifs. Le principal avantage est qu’il permet la clarification des situations d’arrêt de travail. En effet, cette pratique favorise l’identification des abus d’absence au travail. De plus, elle est utile pour confirmer des arrêts qu’on juge parfaitement légitimes.

Le contrôle d’arrêt maladie est un moyen efficace pour contrer les arrêts maladie abusifs. Concernant le management, il représente également une très pertinente aide. Étant donné qu’il ne se limite pas à une catégorie d’employés donnée, il favorise l’égalité entre les salariés.

En somme, le contrôle d’arrêt maladie est un excellent moyen de lutte contre l’évolution des taux d’absentéisme dans une entreprise.